Céline DELIZEE 

Psychomotricienne

Cabinet privé : 10,  Rue Baudoux  1495 Marbisoux

www.celinedelizee-psychomotricienne.be

0494/200 467


Initialement graduée en ergothérapie, mon expérience professionnelle m'a progressivement sensibilisée à l'intérêt du soin en psychomotricité, auquel je me suis formée durant trois années en post-graduat. 

Je propose actuellement mes services en tant que psychomotricienne pour un public d’enfant de la naissance à environ 8 ans, parfois au-delà selon les besoins et indications, en suivi individuel de soutien ou thérapeutique :    

  • Examen psychomoteur, bilan clinique et/ou testing,
  • Soutien au développement psychomoteur,   
  • Accompagnement de la dyade parent(s)-bébé sur le plan plus spécifique des ajustements toniques et relationnels, en lien avec les besoins développementaux du tout petit,
  • Aide psychomotrice individuelle : Il peut arriver que des compétences psychomotrices soient mises à mal pour des raisons diverses, et induisent des difficultés affectives, relationnelles, dans l’exécution harmonieuse des gestes ou encore dans les apprentissages. Ces difficultés peuvent alors s’exprimer par la présence :
    • D’une instabilité ou une hyperactivité psychomotrice,
    • D’une pulsionnalité difficilement gérée, ou à l’inverse d’une inhibition,
    • D’un recours à un imaginaire envahissant ou, au contraire, pauvre ou figé,
    • De difficultés à s’organiser dans le temps, dans l’espace, …
    • De difficultés à utiliser son corps de manière harmonieuse,
    • De difficultés relationnelles, de communication, 
    • De perturbations dans les processus d’attachement et/ ou de séparation, 
    • De perturbations dans la représentation de soi, de l’image du corps, …

Il est important de noter que des difficultés psychomotrices légères peuvent apparaître chez chacun d’entre nous. Cela est normal et dépend de circonstances très diverses. Mais lorsque ces difficultés apparaissent trop souvent, qu'elles gênent l'enfant dans son quotidien et que celui-ci en souffre, ou si elles inquiètent son entourage, il peut être intéressant de solliciter l’avis d’un psychomotricien, qui proposera alors un bilan. 

A l’issue du bilan, l’indication d’une éventuelle prise en charge ainsi que ses modalités seront discutées avec les parents dans un climat de co-construction, afin de s’ajuster et répondre au mieux aux besoins de l’enfant et de son entourage, et en tenant compte des différents partenaires et des priorités éventuelles.

Pour plus d’informations : www.celinedelizee-psychomotricienne.be


image-196874-ptilou-paradis-1.jpg
image-196875-images.jpg